Chants d’Anatolie, par Éléonore Fourniau

Samedi 13 octobre, Auditorium de la Cité des Arts 21h – 22h00 Chants d’Anatolie, par Éléonore Fourniau Née en 1987, Éléonore Fourniau a passé une partie de son adolescence en Ouzbékistan. Formée en piano classique, elle découvre la vielle à roue à l’âge de 20 ans. Après des études de russe et d’histoire à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, elle s’installe à Istanbul en 2010 et y reste six années. Passionnée par les langues et les cultures turques et kurdes, elle se consacre à l’apprentissage des musiques populaires de Turquie au chant et au saz au conservatoire d’État d’İstanbul, à l’école de saz d’Erdal Erzincan, auprès de nombreux maîtres, ainsi que lors de ses nombreux voyages. Depuis, elle donne de nombreux concerts en Europe et dans le monde, et organise des stages de formation sur ces répertoires. Membre fondatrice de plusieurs groupes (Oksit, Esman, Telli Turnalar, Samaïa) elle a travaillé ou travaille actuellement avec différents artistes tels que Mercan Erzincan, Mikail Aslan, Selim Sesler, Birol Topaloğlu, Sylvain Barou & Efrén Lopez, Keyvan Chemirani, Gülay Hacer Toruk, Christine Zayed. Elle prépare actuellement son premier album solo. https://www.youtube.com/watch?v=hq9zmq17lgY Programme Xezal Xezal, air long kurde, chant d’amour Were Delal, chanson d’amour en kurde composée par le poète-berger Mem Ararat. « Viens, ma beauté ». Yarim Derdini ver bana, chant spirituel alévi « mon amour, donne moi ta peine ». Efsaneyim, chant spirituel alévi composé par Dertli Divani Kara bahtım, « gazel » (air long) de la région d’Adana. « Mon sombre destin ». Güzelligin on par’etmez, chanson composée par le grand aşık Veysel Hoy Fadike, air populaire en langue zaza (dialecte kurde), sur le mariage forcé de la petite Fadike. E çona bereskimi, berceuse en langue laze (Mer Noire). Une femme dit à son enfant « Si seulement tu pouvais entendre ma peine ». Yaylanın soğuk suyu, chant en turc de la Mer Noire, « L’eau froide du plateau a transpercé mon cœur […] Qu’on nous mette tous deux dans la tombe ». Qumrîke, chanson traditionnelle kurde. L’amant est déchiré du fait que sa bien-aimée Qumrîke a été mariée à un autre. Suite de danses kurdes