Dimanche 14 octobre, 11h – Musiques en Migration, Restitution des Ateliers de Kristof Hiriart avec des migrants de Bayonne

Dimanche 14 octobre, Cité des Arts Bayonne – Journée de clôture du festival

11h30 – 12h30    Restitution des ateliers

Trois ateliers ont été conduits pendant le festival Haizebegi. Il font aujourd’hui l’objet d’une présentation publique.

Atelier 1 : Musiques en Migration, ateliers des migrants sous la direction de Kristof Hiriart, en partenariat avec Clarenza, Bastide de l’Oralité

Atelier 2 : Chants des Montagnes de Serbie, concert de l’atelier mené à la Cité Breuer et au Collège Camus par Svetlana Spajic , en partenariat avec le GIP DSU

Atelier 3 : Oud, concert des stagiaires de l’atelier de Marc Loopuyt, Conservatoire à Rayonnement Régional Bayonne Côté Basque

Clarenza, bastide de l’oralité

Créée en 2017, l’association Clarenza, bastide de l’oralité émane de la Cie LagunArte. Elle regroupe des acteurs (associations, villageois, partenaires publics et privés…) qui œuvrent pour la mise en valeur et la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel de La Bastide Clairence par la création artistique partagée avec les habitants du territoire.

À ce titre, elle concerne chaque individu et lui permet d’être un auteur, un acteur, un danseur, un poète, un musicien, un chanteur, un être qui rêve et qui raconte et qui devient témoin de cette histoire collective et solidaire.

Le projet est ambitieux. Le label de Centre culturel de rencontre invite à inscrire ce projet dans un cadre riche et exigeant. L’objectif est de mettre en œuvre d’une manière permanente sur l’année, un projet culturel et artistique et à développer autour des actions de recherche, de création et de rencontre.

Clarenza, bastide de l’oralité invite des artistes en résidence et met en place les conditions propices à la création par l’échange avec les habitants et les espaces du village. Trois projets ont déjà vu le jour (Cheminement, Helix, Hospitalités) et d’autres sont lancés (Le Serment, Le Protocole Itoiz, Les merveilleuses). Chaque année nous organisons deux temps forts : « Larrazkenean » au printemps qui met l’accent sur les projets élaborés in situ ; « Primaderan « au printemps qui fait résonner des voix venues d’ailleurs.

L’atelier Musiques en Migration s’inscrit dans cette dynamique. Le partenariat Clarenza – Haizebegi permet aux migrants de jouer également en concert à La Bastide Clairence, dans le cadre du festival Larrazkenean.