L’Avenir des langues ? par Pierre Judet de la Combe

Samedi 13 octobre, Musée Basque

15h30 – 17h  Conférence : L’Avenir des langues ? par Pierre Judet de la Combe, helléniste, directeur d’études à l’EHESS (Paris), auteur d’Homère (Gallimard, « Folio biographie », 2017)

Les joutes d’improvisation qui auront lieu à la Cité des Arts de Bayonne à 18 heures seront un moment très exceptionnel. Quatre improvisatrices et improvisateurs vont improviser : des bertsulari basques, une payadora argentine, une repentista cubaine (voir ci-dessus). Chacune improvisera dans sa langue et sans nécessairement comprendre la langue de l’autre. C’est le pari que font la fondation Lanku et Mintzola dans ce programme « L’Improvisation dans le monde » qui permet d’organiser des joutes d’improvisation poétique entre poètes du monde entier. Or, ces rencontres sont rendues possibles grâce à la virtuosité de traducteurs qui, grâce à un dispositif technologique sophistiqué de traduction simultanée, traduisent les improvisations de chacun dans les langues des autres. Ce passage de langues à langues est la condition de possibilité d’une communication interculturelle. Umberto Eco l’a dit à sa manière dans une formule désormais célèbre : « La langue de l’Europe, c’est la traduction » (Umberto Eco, Dire presque la même chose. Expériences de traduction, Grasset Paris, 2007).

C’est ici une manière d’interroger la question de la diversité linguistique et des politiques mises en œuvre par les États, aussi bien en matière d’enseignement des langues classiques (grec, latin) qu’en matière d’enseignement des langues minorisées, ce que l’on appelle les langues de culture pour les opposer aux langues de service (Heinz Wismann). Pierre Judet de la Combe, helléniste, traducteur d’Eschyle et spécialiste d’Homère, directeur d’études à l’EHESS, a publié en 2004 avec Heinz Wismann, également directeur d’études à l’EHESS, un ouvrage qui fait référence en ce domaine : L’Avenir des Langues. Repenser les Humanités, Éditions du Cerf, 2004). Aujourd’hui introuvable, ce livre est en cours de réédition. Pierre Judet de la Combe évoque ce thème important pour le devenir des sociétés pluriculturelles qui se forment aujourd’hui au cours de sa conférence. Il a accepté de nous confier en avant-première l’extrait suivant de la préface qu’avec Heinz Wismann il a rédigée pour la deuxième édition de leur livre qui va paraître à la fin de cette année. Haizebegi les remercie tous les deux pour ce gage de confiance.